Communication dans la Conduite du Changement

La communication doit permettre au management et aux collaborateurs de prendre conscience de l’importance stratégique du changement, et de comprendre la nécessité de s’y adapter, afin d’insuffler une dynamique basée sur l’intelligence collective.

Il revient à la gouvernance et la direction des ressources humaines de concevoir, de mettre en œuvre et d’accompagner les conditions et les moyens de l’adaptation au changement.

Le changement est un processus complexe, la résultante de multiples forces qui agissent et interagissent, dans des directions différentes les unes des autres, il accompagne la vie de toute entreprise face à l’instabilité et aux variations de l’environnement.

C’est dans les années 1960 que la théorie des systèmes a été appliquée à l’entreprise. L’entreprise est un système, soit un ensemble d’éléments en interaction dynamique, une organisation structurée visant à accomplir certaines tâches et atteindre des objectifs.

L’entreprise est un système concret, organisé, ouvert, un système finalisé et régulé capable de s’adapter en permanence aux chocs tant internes qu’externes  qui sont de trois ordres, chocs par anticipation, par alerte et par erreur.

L’approche systémique de la communication est une façon d’observer les relations humaines. Elle considère que l’interaction est le principe fondamental de ce qui se dit, et consiste à s’intéresser à la circulation de l’information.

Elle fait le double constat que tout comportement est une forme de communication, et qu’il est impossible de ne pas communiquer. Chaque comportement qu’il soit verbal ou non-verbal est un message qui répond à des messages, lesquels provoquent des messages.

Sachant d’une part, que tout système est habité par deux forces, la première qui œuvre pour son maintien et la seconde qui pousse au changement, et, d’autre part, que le principal levier du changement est la capacité d’adaptation du capital humain, il convient de prendre en compte les difficultés que ce dernier rencontre dans son adaptation au changement.

La communication doit circuler partout dans le système que représente l’entreprise, elle doit l’irriguer, de la même façon que la circulation sanguine qui apporte à toutes les cellules de l’organisme la chaleur, l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin, et permet d’éliminer les déchets qu’elles produisent.

Si l’adaptation au changement ne se décrète pas, on peut en revanche la favoriser en développant les capacités de leadership, les capacités managériales et les capacités comportementales des salariés.

Considérant que le changement est permanent, porté par une vision, un mouvement et un effort collectif, la communication a pour mission principale la prise en compte des résistances individuelles, collectives et structurelles.

Elle se doit de répondre à trois interrogations majeures : qu’est-ce que le changement? Pourquoi le changement? Comment s’adapter au changement?

Laisser un commentaire