Développement Personnel & Développement Professionnel

Le développement personnel rencontre un vif succès tant auprès des directions d’entreprise que des salariés parce qu’il répond à un mouvement de psychologisation des rapports sociaux au travail, et un processus d’individuation par lequel une personne tend à rechercher son autonomie et épanouissement.

Le développement personnel essuie également de nombreuses critiques où on l’accuse parfois de tous les maux, les moindres d’entre eux n’étant pas qu’il serait complice des nouveaux modes de management centrés sur la performance individuelle, voire emblématique de la domination de la culture américaine.

C’est oublier que le développement personnel trouve ses origines aux USA dans le champ de la santé mentale lorsque des psychanalystes et psychologues remettent en question l’orthodoxie des approches centrées sur la thérapie longue d’une part, la dichotomie santé versus maladie d’autre part.

De nouvelles formes de thérapies dites courtes apparaissent : thérapies analytiques brèves, hypnose ericksonienne, thérapies cognitives et comportementales, thérapies systémiques, thérapies humanistes.

L’idée dominante étant que la thérapie ne s’adresse pas seulement aux personnes souffrant de troubles psychiques mais à toute personne aspirant à un mieux-être et à un mieux-vivre, afin de se réaliser et de s’accomplir. Le développement personnel était né.

image_expertise_conduite_projet[1]On aurait tort d’assimiler le développement personnel à une quelconque quête religieuse ou spirituelle. D’aucuns voudraient opposer le développement personnel supposé être centré sur l’ego et la satisfaction des désirs dont celui de réussite professionnelle, à la transformation de soi plus altruiste qui vise le vise le bonheur collectif plutôt que le bonheur individuel.

Tant il est vrai que la méconnaissance du développement personnel et de sa finalité peut conduire à des jugements de valeur réducteurs et partisans.

socrateC’est oublier que le développement personnel tire aussi ses origines plus lointaines de la philosophie. Les publications relatives aux philosophies antiques telles le stoïcisme ou l’épicurisme connaissent un franc succès, et les conseils et préceptes des Epictète, Epicure, Sénèque et autre Marc-Aurèle figurent en bonne place dans la boîte à outils pédagogique des tenants du développement personnel.

C’est oublier enfin que le développement personnel a partie liée avec le développement professionnel par lequel un salarié, cadre ou dirigeant cherche à capter ses potentialités et augmenter son capital humain, soit ses aptitudes, compétences, connaissances et qualifications.

Dans nos sociétés devenues de plus en plus complexes, changeantes, autant que séculières, la modernité tend à travers les théories et pratiques du développement personnel à mettre l’accent sur la nécessité sinon l’urgence de travailler à apprendre à vivre, dialoguer, communiquer, s’exprimer, trouver son équilibre par la connaissance et l’actualisation de soi.

Laisser un commentaire