Le cabinet Adhere-RH annonce la publication, courant janvier 2020, de son livre blanc thématique, écrit en collaboration avec Consultrade : « Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation. »

Le management des risques est une approche globale articulée autour d’une identification et évaluation de tous les risques menaçant l’atteinte des objectifs stratégiques, il implique tous les membres de l’organisation, à tous les niveaux. C’est un passage obligé, tant pour les multinationales, les grandes entreprises, que les ETI et PME.

Le management des risques doit être pris en compte dans l’élaboration de la stratégie, ainsi que dans toutes les activités et fonctions de l’organisation.

Les risques liés à la RSE occupent la 4ème place dans le top 10 des risques organisationnels auxquels ont été confrontées les entreprises en 2019, selon les résultats de l’étude « Risk in Focus » de L’ECIIA (European Confederation of Institutes of Internal Auditing).

Management des risques

Risques systémiques

Dans la mesure où la RSE relève d’un engagement volontaire plutôt que d’un droit contraignant, les entreprises prennent de plus en plus conscience de l’existence de risques, dont les risques légaux, pouvant être coûteux en termes éthiques et financiers, et pénalisants en termes de réputation.


L’accélération et la densification de la circulation de l’information multiplient les risques systémiques. Toute entreprise peut être placée sous la surveillance et la menace des médias, d’internet ou des réseaux sociaux, avec lesquels elle doit apprendre à composer.


On a vu se multiplier ces dernières années les condamnations judiciaires et sanctions administratives, ou les transactions à l’amiable, contre des entreprises accusées de manquements à leurs responsabilités sociales, sociétales, ou environnementales.

Le management des risques est un dispositif et un processus mis en œuvre par le conseil d’administration, la direction générale, le management et l’ensemble des collaborateurs.

Les risques liés aux Achats

Pour les Achats, le management des risques comprend trois activités complémentaires :

— Identification des risques et opportunités à court, moyen et long terme et l’évaluation de leur caractère critique pour l’organisation, incluant ceux générés par les pratiques de l’organisation ayant une incidence sur les achats;

— Intégration, dans le processus de management du risque, d’activités appropriées pour faire face à ces risques et opportunités en matière de responsabilité sociétale;

— Mise en œuvre et management des activités de traitement des risques.

Risques RH

Les risques liés aux ressources humaines, en particulier, font souvent figure de parent pauvre. Premier actif de l’entreprise, les ressources humaines contribuent de manière significative à la création de valeur et à son développement.

L’identification des risques liés aux ressources humaines est une étape clé, bien que la moins évidente et la plus délicate, dans une démarche de management des risques.

Le management des risques éthiques, financiers, de réputation est considéré comme un outil permettant la création d’avantages concurrentiels liés à la démarche RSE.

Thématiques

Risques liés au dirigeant, à la gouvernance, au manquement des principes de la RSE ; risques RH internes et externes, risques liés à l’absentéisme, au désengagement des salariés et des managers, au stress, aux accidents de travail et à la maladie, au recrutement des talents, aux travailleurs handicapés; risques liés à la performance extra-financière; aux multinationales, au devoir de vigilance ; risques liés aux PME ; aux parties prenantes ; liés à la chaîne d’approvisionnement ; risques climatiques ou liés à l’intelligence artificielle.

Le livre blanc couvre un grand nombre de sujets et thématiques, et donne des pistes de réflexion afin d’optimiser le management des risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *