Étiquette : Droits de L’Homme

Enjeux RSE de la philanthropie d’entreprise

Adhere-RH annonce la publication prochaine du Livre Blanc « Enjeux RSE de la philanthropie d’entreprise », le Cabinet poursuit ainsi son projet de publication d’ouvrages relatifs à la RSE commencé en 2013.

(suite…)

La RSE serait-elle soluble dans le Bonheur au Travail ?

Le bonheur au travail est l’un de ces concepts fourre-tout dans lequel on trouve, pêle-mêle, le bien-être au travail, la qualité de vie au travail, la reconnaissance, le management stratégique, la performance, la gestion des talents ou l’équilibre vie professionnelle vie privée, et, contre toute attente, la RSE. (suite…)

Lutte contre le Changement Climatique : la Coalition des entreprises et États

La lutte contre le changement climatique agit comme un puissant catalyseur. On a longtemps désespéré de voir converger les objectifs du développement durable et ceux de la RSE. Tant les intérêts des États, des ONG et des agences internationales d’une part, des entreprises d’autre part, paraissaient aux antipodes.

(suite…)

Les marques au défi de leur engagement RSE

Les marques ne sont pas sur le même pied d’égalité que les autres entreprises s’agissant de leur engagement RSE car elles font figure de symboles culturels. Elles incarnent des valeurs que beaucoup recherchent et reconnaissent quels que soient leur appartenance socioprofessionnelle ou leur pouvoir d’achat, parmi lesquelles la qualité, le prestige, la perfection, voire l’excellence pour le secteur du luxe en particulier.

(suite…)

Les enjeux RSE des « aidants » pour l’entreprise

Les aidants familiaux ou les aidants de fait, sont des personnes qui viennent en aide à titre non professionnel, pour une partie ou totalement, à une personne dépendante de leur entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et prendre plusieurs formes.

(suite…)

Discrimination directe et discrimination indirecte

La condamnation de la compagnie aérienne Easyjet à une amende de 70 000 euros, ainsi qu’au versement à titre de dommages et intérêts de 2 000 euros à chacun des plaignants, trois passagers en fauteuil roulant, pour leur avoir refusé l’accès à ses avions au prétexte de sécurité, met en lumière la discrimination indirecte moins connue et médiatisée que la discrimination directe.
(suite…)