Ce qu’il est désormais convenu d’appeler la triple crise planétaire – climat, biodiversité, pollution – et ses conséquences dont sociales, économiques, et sur la santé, nous enjoint de reconsidérer de manière urgente le rapport que nous entretenons avec « mère-nature ». Que nous apprend l’histoire de la philosophie et la philosophie de l’histoire sur cette relation vitale ?

(suite…)