Catégorie : Bien commun

Dirigeants, fonction RH, et RSE au défi de l’intelligence artificielle

Alors que l’intelligence artificielle (IA) suscite dans l’imaginaire collectif autant d’interrogations, d’espoirs, que de fantasmes ou de peurs, pour l’entreprise elle représente essentiellement des défis et des opportunités.

(suite…)

Raison d’être de l’entreprise et raison d’être de la RSE

La préconisation de réécrire le code civil afin que l’entreprise puisse prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux de ses activités, et définir si elle le souhaite une « raison d’être » au-delà du seul intérêt des actionnaires, suscite enthousiasme et interrogations.

(suite…)

L’Esprit de la RSE vs la Lettre de la RSE

C’est l’esprit de la RSE, et non la lettre, qui doit guider l’entreprise et le dirigeant, s’agissant de son implémentation dans la culture organisationnelle. L’esprit de la RSE ce sont ses principes, valeurs et objectifs, l’idée générale qui a présidé à l’élaboration du ou des textes fondateurs.

(suite…)

L’entreprise comme « Bien Commun », nouveau sésame de la RSE

Le débat sur la finalité de l’entreprise agite le monde économique, les attentes à son égard n’ont jamais été aussi grandes. Il y a une injonction nouvelle à ce que les entreprises publiques et privées se mettent au service du « bien commun ». (suite…)

Intégrer la RSE à la stratégie ou la stratégie à la RSE, le dilemme de l’entreprise.

Les grandes entreprises et multinationales n’avaient pas durant des décennies de souci à se faire. Leur politique de communication et d’image avait plus d’une longueur d’avance sur les médias, les ONG, les organisations de consommateurs, sans parler du grand public. Ceci est particulièrement vrai s’agissant de la responsabilité sociétale. Les temps changent. Le dilemme auquel elles sont aujourd’hui confrontées est de savoir s’il faut intégrer la RSE à la stratégie, ou la stratégie à la RSE.

(suite…)

Éthique d’entreprise, Éthique personnelle

Ethique d’entreprise et éthique personnelle sont l’avers et l’envers d’une même même médaille. A ceux qui prétendent que la RSE ne serait qu’un effet de mode, une stratégie marketing, une parade visant à se prémunir contre les risques liés à la régulation, il n’est pas inutile de rappeler que l’éthique qui en est la valeur principale et la clef de voûte trouve ses origines jusque dans l’antiquité.

(suite…)